Re: estimation des coûts isolation

6 message(s) / 0 nouveau(x)
Dernier message
rebecca (2737) ()
Portrait de rebecca (2737) ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 15 années 3 mois
Membre depuis le : 04/07/2002 - 22:57
Re: estimation des coûts isolation

 

Bonsoir tout le monde...Tout d'abord un grand merci pour toutes ces informations si complètes (vive internet!!!). Je pense que pour obtenir le 1/4 de ces infos en temps normal, il faudrait au moins 6 mois. Donc, merci encore. Je suis actuellement en train de mettre en place un dossier pour pouvoir le présenter à -osons le dire- des portefeuilles potentiels. Par contre, je bute sur le budget prévisionnel: même si un budget prévisionnel est censé être une estimation, je veux qu'il soit le plus plausible possible (autant pour moi que pour les portefeuilles - pour des raisons évidentes-), surtout en ce qui concerne les travaux d'isolation (tout est en fonction d'une péniche freycinet) et d'insonorisation. Je suis déjà largement renseignée au niveau de la mise en câle sèche et autres nécessités typiques. Même si vous ne connaissez qu'une fourchette de prix assez large, cela me permettrait tout de même d'avancer un peu. Merci. En attendant, à très bientôt.

rebecca

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
Jean-Marc (1925) ()
Portrait de Jean-Marc (1925) ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 15 années 3 semaines
Membre depuis le : 28/05/2002 - 07:07
Re: estimation des coûts isolation

Concernant l'isolation thermique et phonique, tout dépend de la technologie employée :

- laine de verre traditionnelle : peu onéreuse mais peu adaptée aux péniches
- laine de roche projetée : efficace, mais quelques inconvénients
- mousse polyuréthane projetée, de loin la mieux mais la plus chère (personnellement 100 000 F en 1989)

Pour plus de détails concernant les avantages et inconvénients respectifs, voir sur le site http://aquaforum.free.fr rubrique "Transformer une péniche/l'isolation"

Pour les prix, mieux vaut demander des devis à des entreprises spécialisées dans la projection d'isolants.

Jean-Marc

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
Nicolas Devémy ...
Portrait de Nicolas Devémy (0113) ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 13 années 4 mois
Membre depuis le : 19/06/2002 - 21:38
Re: estimation des coûts isolation

J'ai lu avec beaucoup d'intérêt vos messages et votre rubrique concernant l'isolation des parois métalliques. En quoi la laine de roche projetée pose-t-ellecertains inconvénients ? En outre, j'avoue que la somme que vous annoncez, à titre tout à fait indicatif d'ailleurs, m'effraie un peu : quels travaux impliquait-elle précisément ? Faut-il s'attendre à une telle somme pour l'isolaton d'un bateau-logement qui n'a pas pour vocation d'accueillir de public ? Une dernière question enfin : dans le cas où je choisirais de conserver les écoutilles, puis-je envisager d'appliquer le matériau isolant à même le métal, à moins qu'il soit possible de mettre en place un faux-plafond (ce qui me permettrait d'installer des panneaux rayonnants) ?

Merci pour les conseils éclairés de tous les membres de ce forum et à bientôt !

Nicolas Devémy

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
Jean-Marc (1925) ()
Portrait de Jean-Marc (1925) ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 15 années 3 semaines
Membre depuis le : 28/05/2002 - 07:07
Re: estimation des coûts isolation

Bonjour,

La laine de roche projetée n'a pas la souplesse ni l'adhérence de la mousse polyuréthane projetée (risque de décollement par plaque à l'occasion de chocs ou lors de la dilatation du métal). Ceci dit, la technologie a peut-être fait des progrès ces dernières années. Il est vrai que la différence de prix est considérable ! Donc le mieux est de se renseigner directement auprès d'entreprises du bâtiment spécialisées dans le flocage de laine de roche (le résultat de votre enquête sera le bienvenu sur ce forum !).

Concernant le flocage direct des écoutilles, il est bien entendu possible et même conseillé : il évite la formation de toute condensation au plafond (par absence d'air nécessairement chargé d'humidité en contact avec le métal). Tout le métal doit être noyé dans l'isolant. Rien n'empêche de faire votre faux-plafond, à condition de prévoir le système de fixation avant le flocage !

Les prix annoncés concernent la projection de mousse de polyuréthane sur tout le bateau pour une épaisseur moyenne de 10 cm réalisée en 1989. La technologie s'est peut-être démocratisée depuis !

Bon courage et à bientôt !

Jean-Marc

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
Nicolas Devémy ...
Portrait de Nicolas Devémy (0113) ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 13 années 4 mois
Membre depuis le : 19/06/2002 - 21:38
Re: estimation des coûts isolation

Bonjour à tous les membres du forum, j'ai démarché plusieurs sociétés spécialisées dans l'isolation par projection de mousse polyuréthane. J'ai pour le moment obtenu une réponse et un tarif : pour une surface de 400 m² dont 150 m² sous écoutilles, et une épaisseur de 5cm (mousse de densité 40kg/m3) le chiffre annoncée était de 21,69 € H.T. La technique ne semble donc pas s'être démocratisée !
Je réfléchis en ce moment à une isolation par mousse polyurethane projetée sur 50 mm + laine de roche sur 75 mm, auquel viendrait s'ajouter la cloison (bois voire panneau de plâtre ?).
Pour le plafond, j'envisage de faire un faux-plafond en panneaux de plâtre, recouvert de laine de roche sur 200 mm avec pare-vapeur et de panneaux rayonnants (combinaison de laine de verre et de film émettant des rayonnements électriques).
Le vide d'air entre la laine du faux de faux-plafond et le métal des écoutilles, ainsi qu'une ventilation dans cet espace devrait pouvoir limiter le phénomène de condensation.
Qu'en pensez-vous ? J'attends vos remarques.
A bientôt.

Nicolas Devémy

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
Jean-Marc (1925) ()
Portrait de Jean-Marc (1925) ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 15 années 3 semaines
Membre depuis le : 28/05/2002 - 07:07
Re: estimation des coûts isolation

Une isolation à 50 mm de polyuréthane pourrait largement suffire (d'autant que l'entreprise aura tendance à noyer le tout sans trop de précision). Le plâtre au plafond me chagrine un peu : je pense qu'il supporte difficilement certaines contraintes liées à la navigation (chocs...), à la dilatation de la coque et à la montée en cale. Si d'autres personnes ont une expérience sur la question, leur témoignage est le bienvenu !

Jean-Marc

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.