Quelle Galère!!!!!

11 message(s) / 0 nouveau(x)
Dernier message
Caroline (0386) ()
Portrait de Caroline (0386) ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 14 années 9 mois
Membre depuis le : 22/08/2002 - 15:03
Quelle Galère!!!!!

Je suis propriétaire de mon bateau depuis quelques semaines et j'ai déjà fait plein de bétises. Je n'ai pas fermé les bons interupteurs au bon moment et j'ai grillé la pompe pour l'eau (Jean Marc et Georges en savent quelque chose!!!!) j'ai tiré la chasse d'eau sans être reliée au 220V et tout s'est écoulé dans le fond du bateau (j'ai dû tout éponger, j'ai vidé 2 énormes récipients à l'éponge!!!!) enfin, plein de galères!!! Il parait que c'est assez normal au début mais quand même, je souffre. Cela dit, pour rester un peu positive, avec ces expériences, j'ai enfin bien compris à quoi servaient les multiples vannes sous les placards et voilà des erreurs que je ne ferai plus!!!!

Coté navigation: Problèmes de moteurs qui chauffent, de filtres qui se bouchent, de vent qui rend le bateau peu contrôlable, d'écluses qui ferment hyper tôt.....
Enfin, un dimanche bien agité.
Cela dit, au final, tout (ou presque) s'est arrangé, mon bateau est toujours très beau, en bon état, etc... Mais quand même, quelle galère!!!!!
Merci à tous de vos conseils,
Caroline

Caroline

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
Laurent Cruel ()
Portrait de Laurent Cruel ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 2 semaines 20 heures
Membre depuis le : 26/05/2008 - 17:10
Re: Quelle Galère!!!!!

Eh ben dis-donc
Moi je n'aurais pas survécu...
Bizarre que la chasse d'eau ne soit pas sur batteries ! C'est pas très pratique en navigation.
Tu es arrivée à bon port ?

Laurent Cruel
Péniche théâtre Story-Boat
Place Fouillère
78700 Conflans-Sainte-Honorine
A l'affiche du Story-Boat et à Conflans en ce moment...

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
Anonyme (non vérifié)
Portrait de Anonyme
Re: Quelle Galère!!!!!

Salut Caroline !

Comme je te le disais dimanche, "c'est le métier qui rentre". Je sais, c'est un peu rapide, mais c'est pratiquement inévitable de faire des bétises au début. Le tout, c'est de ne pas se décourager. Dans l'idéal, c'est le vendeur qui doit transmettre tout son savoir à l'acquéreur. C'est malheureusement rarement le cas.
Restent le forum, les pénichards et tous les habitants du fleuve !
Dans ton cas, il y a heureusement plus de peur que de mal.
Pour moi, cela a été plus pénible : moteur cassé en pleine navigation, voies d'eau, fond à refaire etc...
Donc tout va bien pour toi !

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
Laurent Cruel ()
Portrait de Laurent Cruel ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 2 semaines 20 heures
Membre depuis le : 26/05/2008 - 17:10
Re: Quelle Galère!!!!!

Rien que ça !
Jean Marc, il faudra que tu nous raconte un jour ton histoire en détail, et notamment pourquoi ton bateau a été 7 fois en chantier naval en 14 ans.

Laurent Cruel
Péniche théâtre Story-Boat
Place Fouillère
78700 Conflans-Sainte-Honorine
A l'affiche du Story-Boat et à Conflans en ce moment...

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
Marion (2355) ()
Portrait de Marion (2355) ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 13 années 10 mois
Membre depuis le : 28/11/2002 - 16:32
Re: Quelle Galère!!!!!

Bonjour Caroline,

tout d'abord ... en effet quelle galère !!
J'espère sans égoïsme que ça se passera mieux pour nous en janvier car nous prenons le macaron pour la première fois. Notre vendeur nous a proposé de nous montrer toutes les petites subtilités techniques du bateau pour éviter ce genre de soucis !!

Je tiens aussi à te remercier pour le contact pour l'assurance, j'attends le devis...

Bon courage pour la suite.

Marion et Benj

Marion

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
GD - Georges ()
Portrait de GD - Georges ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 3 années 3 jours
Membre depuis le : 24/05/2008 - 11:40
Re: Quelle Galère!!!!! (1ére partie)

Départ de la "Margot" qui est à couple la péniche "bonne nouvelle" à Melun, après 3 heures de mécanique avec Jean Marc.... Il est 14h.

Nous sommes très en retard sur l'horaire pour rejoindre St Maurice, mais la partie est encore jouable.

Nous sortons du petit bras de la seine, avalant, dès que nous n'avons plus la protection de l'ile, nous trouvons une Seine démontée, pleine de moutons (et pas de bergère). Le vent se joue de notre bateau savonette, et je dois pousser les gazs pour maintenir le cap, et passer sous l'arche marinère du pont SNCF.

à moins de 100 m du pont, le thermomètre commence à avoir la fièvre, je réduis, la conduite devient aléatoire, je maintiens péniblement le bateau en ligne. J'envoie l'équipage (maman Caroline, papa Caroline et armateur Caroline), pour rendre compte et débouchage des filtres).

Tant bien que mal (plutot mal), le bateau passe, maintenant que les filtres sont ouverts, jesuis obligé de couper totalement les gazs. Dans le lointain deux freyssinet montantes se profile, le bateau est à la dérive, en travers et du mauvais coté. Nous avons un fort roulis car non prenons les lames par le travers.

A l'arrière l'équipage s'engueule copieusemenent (enfin, c'est plutôt les 2 femmes qui engueulent le papa, dans les moments de stress il faut un défouloir).

J'ai a tout prix besoin de la puissance, notre position est très inconfortable, j'ai allumé la VHF et je suis prêt à lancer un SOS sur le 10 et le 16, aux montants et avalants.

Les montants sont à 500 mètres, j'ai encore 2 minutes pour agir. Je fonce à l'arrière, où je trouve l'équipage qui souffle dans la tuyauterie qui vat au moteur (??) (il y a des gens bien singuliers)... Rapidement je ferme les filtres, repars aux macaron, demande à Caroline de voir si l'eau crache à l'échappement.

Réponse positive, le thermomètre est dans le rouge, je mets les gazs à fond. Les péniches sont à 200 m, le bateau arrive à passer sur la rive droite du chenal, la température est descendue, mais est toujours préoccupante.... Mais nous sommes sauvés....

User hat sich aus dem Forum verabschiedet!

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
GD - Georges ()
Portrait de GD - Georges ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 3 années 3 jours
Membre depuis le : 24/05/2008 - 11:40
Re: Quelle Galère!!!!! (2 ème partie)

Nous prenons les lames déferlantes de face et la baignoire avant reçois des paquets d'eau (j'allais dire des paquets de mer). Je mets à 60% de puissance, le cap est difficile à tenir, mais je n'ose pas pousser plus.

Par bonheur, l'écluse est dans un meandre protégé du vent.... Mais pas de la pluie...

J'estime que c'est le bon moment pour me revigorer avec un bon coup de Bergerac salvateur. Mais l'armatrice ne l'entend pas comme ça, elle veut m'imposer le chateau LAPOMPE, décrétant une tolérance 0 g pour le chef de bord.... Moi je connais mon code, c'est 0,5 g autorisé !
Après négociations et menace de démission, mes revendications aboutissent, maman me sert un quart de rouge (n'oubliez pas que si le moteur doit marcher au blanc, le rouge est autorisé pour l'équipage).

Nous passons un grains encore plus violent que les précedents, nous avaçons péniblement, l'oeil rivé sur le thermomètre qui est toujours limite.

Nous sommes très en retard, et il devient évident que nous seront très juste pour l'écluse d'Ablon et que celle de port à l'Anglais sera fermée. Je ne vois aucun endroit fiable pour laisser le bateau entre Ablon et port à l'Anglais. J'annonce à l'équipage que nous alons naviguer de nuit et nous mettre à l'abri au Port aux Cerises à Draveil.

La nuit tombe rapidement, je suis inquiet car nous sommes dans une zone où nous ne bénéfissons pas encore de la luminosité du ciel parisien, et pas de lampadaire sur les rives. La pluie battante inonde le parebrise, il n'y a pas d'essui glace. De temps en temps je jette un oeil par la fenêtre pour comparer l'image psychédélique du parebrise, avec la réalité extérieure....

User hat sich aus dem Forum verabschiedet!

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
GD - Georges ()
Portrait de GD - Georges ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 3 années 3 jours
Membre depuis le : 24/05/2008 - 11:40
Re: Quelle Galère!!!!! (3 ème partie)

Nous passons un grains encore plus violent que les précedents, nous avançons péniblement, l'oeil rivé sur le thermomètre qui est toujours limite.

Nous sommes très en retard, et il devient évident que nous seront très juste pour l'écluse d'Ablon et que celle de port à l'Anglais sera fermée. Je ne vois aucun endroit fiable pour laisser le bateau entre Ablon et port à l'Anglais. J'annonce à l'équipage que nous alons naviguer de nuit et nous mettre à l'abri au Port aux Cerises à Draveil.

La nuit tombe rapidement, je suis inquiet car nous sommes dans une zone où nous ne bénéfissons pas encore de la luminosité du ciel parisien, et pas de lampadaire sur les rives. La pluie battante inonde le parebrise, il n'y a pas d'essui glace.

Au détours d'une boucle, j'apperçois des lumière au loin... C'est Corbeil, à partir de maintenant, je sais que je pourrais me guider sans problème. Nous passons l'écluse Evry 8 dans la nuit, plus rien ne nous sépare du Port aux cerise. Le vent est tombé, la pluie ne tombe presque plus.... Tout le monde respire et profite de cette navigation...

Que ceux qui n'ont jamais navigué de nuit essaient, moi j'adore ça, c'est magique, il faut un ciel clair pour avoir le reflet de la rivière (et connaître l'endroit).

Les lumières de Juvisy apparaissent sur notre gauche, après la courbe voilà le pont de draveil. L'entrée du port est 200 m en aval sur la rive droite, on ne peut la voir la nuit qu'en passant devant, ce que nous faisons, je laisse descendre de 150 m pour faire demi tour et placer le bateau nez au courant.

Nous remontons doucement le courant car l'entrée est invisible (il faut être dessus pour la voir se se détacher à contre jour (le port est éclairé). La voilà... Je dépasse la balise rive gauche du chenal pour prendre le virage large, car je sais qu'il y a un banc de vase et des pierres affleurantes une quinzaine de métres avant.
Quand l'avant est engagé au 2/3, je pousse les gazs et vire plus fort pour ne pas être rabbatu par le courant sur la pile coté aval. C'est bon il n'y a plus de vent, tout est passé, nous sommes dans le port.

Antoinette (ma femme a eu la bonne idée de nous précéder (en voiture) et malgré le port soit disant plein, a négocier une place sur un ponton (l'avantage d'être connu).

Caroline a retrouvé un peu de sérénité.... Nous allons tous au resto, Caroline vide une bouteille de Beaujolais et reprend le volant en chantant...

Conclusion, la différence entre une savonette et le bateau de Caroline, c'est qu'avec une savonette, on peut se laver les mains (avec sont bateau c'est le contraire, on se les salit).

User hat sich aus dem Forum verabschiedet!

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
GD - Georges ()
Portrait de GD - Georges ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 3 années 3 jours
Membre depuis le : 24/05/2008 - 11:40
Re: Quelle Galère!!!!! (3 ème partie)

A la relecture, je m'aperçois que je viens d'inventer le verbe "bénéfisser", je suis vraiment très fort...

User hat sich aus dem Forum verabschiedet!

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
GD - Georges ()
Portrait de GD - Georges ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 3 années 3 jours
Membre depuis le : 24/05/2008 - 11:40
Re: Quelle Galère!!!!!

Marrant tous ces vieux posts qui ressortent ! Un moment très fort cette navigation hivernale dans la tempête et la pluie...

User hat sich aus dem Forum verabschiedet!

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
Samathey ()
Portrait de Samathey ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 2 années 10 mois
Membre depuis le : 06/11/2013 - 19:13
Re: Quelle Galère!!!!!

Merci pour ces récits ! beau style ! J'y étais avec vous !
Sam

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.