Isolation "ventilée"

9 message(s) / 0 nouveau(x)
Dernier message
Béatrice & Beno...
Portrait de Béatrice & Benoit (2896) ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 11 années 8 mois
Membre depuis le : 19/12/2002 - 22:23
Isolation "ventilée"

Malgrés une recherche sur les anciens posts, je ne trouve pas ce sujet traité.
1ere chose, je reste persuadé que la seule isolation valable est la mise en contact de la tole et de l'isolant. En revanche, j'ai visité un bateau ou entre la coque et l'isolant(laine de roche) était ménagé un vide d'air afin selon le proprio d'acroitre l'isolation. Que penser des risques de condensation? Quelqu' un vit il sur une péniche isolée de la sorte?
BeN

Béatrice & Benoit

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
rataka (3867) ()
Portrait de rataka (3867) ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 12 années 3 mois
Membre depuis le : 14/08/2003 - 15:01
Isolation

Salut

je suis occupé actuellement à la pose de l'isolant (laine de roche) sans vide d'air. La condensation vient du contact de l'air chaud (chargée d'humidité) avec une paroie froide (la tole extérieure). Si il n'y a pas de vide d'air, il n'y a pas d'air donc pas de condensation. Enfin, c'est ce que je pense et je me trompe peut-être, mais l'avenir me le dira et aux autres aussi. De toute facon, il y a les 2 camps, les pour le vide d'air et les contre.

Rémy
http://www.rataka.tk

rataka

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
Serge (Stella)
Portrait de Serge (Stella)
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 1 semaine 3 jours
Membre depuis le : 01/06/2008 - 22:30
Re: Isolation

désolé mais je suis du camp "vide d'air", je développe

tout dabord il faut partir du principe que dans la laine de roche ou tout autre isolant "organique", il y a de l'air.
ensuite il faut imaginer l'humidité se mettre dans ces particules d'air (et oui, un isolant imbibé d'eau quoi en somme).
et pour finir il faut imaginer le contact de ce materiau imbibé d'eau et la tole (traitée ou non dailleurs)

en fait je me repose surtout sur les études qui ont été faites sur les voitures et les camions (vu que c'est mon metier) et je peux en déduire que l'air est le MEILLEUR isolant a condition de le confiner dans un compartiment ventilé et traité. (l'déal serai de faire le vide mais c'est onéreux et ca aspirerait l'eau a la moindre avarie).

le meilleur traitement consisterai sur nos vieilles carcasses a passer un appret "chromato-phosphatant" sur les membrures et la bordaille, recouvrir tout ca d'une cire liquide avec des propriétés allant de +60° à -30° (pour éviter la fonte au soleil et le craquelement au froid).

ensuite je préconise de doubler la bordaille DEVANT les membrures avec un materiau imputrescible (de refaire une coque a l'interieur quoi en somme).

mon idée du vide d'air est loin d'etre bete si on s'acharne a le faire de facon chirurgicale. on peut sans probleme imaginer de souder un fond et des bordailles a l'interieur et de fermer tout ca hermetiquement et ensuite d'aspirer l'air contenu (la pour le coup on pourrait etre CERTAIN de ne pas avoir de condensation. (prevoir toute sorte d'evacuation vers l'exterieur avant evidemment)

bon, je m'égare un peu du sujet initial la, revenons s'en aux materiaux imbibés posés à meme la tole.
les toles en automobiles sont traités 6 fois par des cataphorèses, et pourtant, elles rouillent si on les met en contact prolongé avec ce genre de probleme. ça vient en partie du fait que l'humidité se loge et que l'apport en air n'est pas assez important pour évaporer cette humidité justement.
à cela 2 solutions, eviter l'apport en eau (oué je sais c'est pas facile Smile
ou augmenter la ventilation de l'ensemble.

pour ca il n'existe pas de solution toutes faites a ma connaissance, de l'imagination et de l'huile de coude comme outils seriront plus que tous conseils.

serge

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
Anonyme (non vérifié)
Portrait de Anonyme
Re: Isolation

ou alors flocage en laine de roche !!

plus d'air et cela colle au métal ??

comments ???

alain b

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
Durandal34 ()
Portrait de Durandal34 ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 9 mois 3 semaines
Membre depuis le : 29/05/2008 - 20:27
Re: Isolation "ventilée"

Bonsoir, Serge et Alain B ont raison.

Le meilleur isolant au monde est de l'air sec et stable. (voire l'efficacité des doubles vitrages)

Comme on peu pas avoir un matelas d'air sec et stable dans nos bordailles, la meilleure solution (mais la plus chère) c'est le flocage (qui tient a la paroi du fait meme de sa composition (ça colle quoi !)

quand on peu pas s'offrir ce luxe, il faut isoler avec ce que notre porte monnaie nous permet et a(a mon humble avis) laisser un ecart entre l'isolant et la coque pour pouvoir evacuer l'invevitable condensation qui va venir s'y loger en aerant (genre VMC) cet espace.

Bon courage a tous.

Sylvie et Alain

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
Philippe et Chr...
Portrait de Philippe et Christine (5797) ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 12 années 11 mois
Membre depuis le : 27/11/2003 - 22:28
Re: Isolation "ventilée"

Bonsoir à tous,

Un tout petit détail, mais avec une grande importance dans le cas d'isolant collé, posé ou projeté sur la coque et les parois métallique......
Le pare vapeur..

Sans ce film étanche, l'humidité de l'air ambiant régnant à l'intérieur de l'habitation, traverse l'isolant et se pose sur les parois froides rencontrées.

J'ai visité en Hollande des bateaux de commerce en cours de fabrication dans un chantier, dont certains en service depuis une 30e d'années étaient revenus en réparation, rien à dire.....

La laine de roche est collée sur la tôle avec une colle bitumineuse en phase aqueuse, on retrouve les mêmes conditions qu'un flocage.Ensuite pose des tasseaux ,du pare-vapeur, des plaques de parement.

La ventilation des pièces dans le bateau, est également importante, surtout pour la salle de bain et la cuisine.

Je crois qu'il faut oublier les méthodes du début du siècle avec le poèle à fuel surdimensionné au milieu du logement pour compenser le froid, nous disposons maintenant de bonnes colles et de bon produit isolants, profitons en...

PS : Je ne suis pas commercial dans un magasin de matériaux.......

A bientôt.

Philippe et Christine

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
djack (9077) ()
Portrait de djack (9077) ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 13 années 11 mois
Membre depuis le : 05/12/2003 - 19:56
Re: Isolation "ventilée"

je suis allez voir su rle site : luxemotor.com, et si on regadre bien les photos des aménagements intérieurs, il me semble que l'isolation en laine de roche est collé directement sur la coque.

dans ce cas précis , il y a vide d'air entre l'isolant et le parement?

ou alors il n'y a pas de vide d'air?

djack

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
Stéphane LASCAR...
Portrait de Stéphane LASCARROU (3791) ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 12 années 10 mois
Membre depuis le : 22/01/2003 - 16:16
Re: Isolation "ventilée"

Bonjour Bea & BeN,

Notre péniche est construite de la sorte. Vide d'air entre bordaille et logement.
Caractéristique:condensation ZERO. Rien de rien.
Juste la cocote minute qui crée de la buée sur les vitres à coté.

Va voir sur le post "PLACO" du 02-09-2003 :

Il y a un shéma et photos de notre bestiole.

A+

Stéphane

Stéphane LASCARROU

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
Philippe et Chr...
Portrait de Philippe et Christine (5797) ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 12 années 11 mois
Membre depuis le : 27/11/2003 - 22:28
Re: Isolation "ventilée"

Salut à tous,

Bonjour Stéphane, en général, dans nos bateaux aménagés, nous perdons environ 150 à200 mm de la tôle ext au revêtement intérieur.

Quand il y a vide d'air, entre la coque et l'isolant, il correspond souvent à l'épaisseur des membrures, de 60 à 70 mm environ.

Sans vouloir convaincre, ou alors vraiment sans le faire exprès.......C'est que pour une dimension de construction égale, dans un cas tu réduis le coef d'isolation totale puisque tu laisses un vide d'air, dans l'autre cas tu l'augmentes puisque tu remplis d'isolant.

Et juste, par expérience pour avoir démonté, visité, des bateaux dans tous les cas de figure possible, en général les plafonds au démontage c'est douche à la plaque de rouille, je sais que le fer est bon pour la santé, mais pas quand il est dans cet état là.....

Et pourtant, l'isolant ne touchait pas la coque, les bordées, neuves étaient encore à l'antirouille d'origine. Le plafond, plaques de rouille au kilo........

La leçon que j'en ai tiré, c'est qu'il faut hyper ventiler sur tout le périmètre de l'habitation, en perdant du pouvoir isolant ou isoler par collage, flocage, et augmenter ce pouvoir isolant, et un petit vide d'air de quelques mm entre pare vapeur et parement, et c'est parti.

A bientôt,

Philippe et Christine

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.