Acheter un bateau sans emplacement ?

12 message(s) / 0 nouveau(x)
Dernier message
Laurent Cruel ()
Portrait de Laurent Cruel ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 1 mois 2 semaines
Membre depuis le : 26/05/2008 - 17:10
Acheter un bateau sans emplacement ?

Bonsoir,

Sur vos conseils, je viens de contacter le président de l'ADHF pour lui parler de mon projet.
Il m'a, comme vous, déconseillé d'acheter un bateau sans avoir d'emplacement mais m'a aussi fait très peur en me parlant d'astreintes atteignant 1000F/jour et d'obligation de quitter le domaine VNF en cas de constat de stationnement non-autorisé (après jugement)

Qu'en pensez-vous ? On a toujours tendance à vouloir croire le plus optimiste (même si vous avez bien testé ma motivation en appuyant bien sur les risques à chaque fois)

Je suis motivé, déterminé mais pas fou...

Laurent Cruel
Péniche théâtre Story-Boat
Place Fouillère
78700 Conflans-Sainte-Honorine
A l'affiche du Story-Boat et à Conflans en ce moment...

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
Jean-Marc (1925) ()
Portrait de Jean-Marc (1925) ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 15 années 1 mois
Membre depuis le : 28/05/2002 - 07:07
Re: stationnement provisoire et stationnement permanent

Je vous conseille vraiment de vous mettre en rapport avec des municipalités qui vous soutiendraient dans votre projet. Sans appui municipal, il y a fort peu de chance que vous trouviez un emplacement autorisé. Le problème (à moins d'avoir des "relations") c'est qu'aucune mairie ne vous prendra vraiment au sérieux si votre bateau n'est pas encore transformé. Il vous faut donc trouver un emplacement provisoire le temps des travaux. C'est ça la plus grande difficulté, surtout en île de France. Il y a déjà beaucoup plus de bateaux que d'emplacements autorisés. Et pas question d'être en infraction : les astreintes existent bel et bien !

Il vous reste encore la possibilité de chercher un emplacement provisoire loin des agglomérations le temps des travaux (sachant que les travaux peuvent durer plusieurs années). Ou encore vous déplacer tous les 15 jours...

Bref, il faut vraiment être motivé (et peut être un peu fou !) pour persévérer malgré tout...

Jean-Marc

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
Laurent Cruel ()
Portrait de Laurent Cruel ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 1 mois 2 semaines
Membre depuis le : 26/05/2008 - 17:10
Re: se déplacer tous les 15 jours ?

Me déplacer tous les 15 jours ? Comment ça ?
Mais je suis prêt à le faire !!!

Laurent Cruel
Péniche théâtre Story-Boat
Place Fouillère
78700 Conflans-Sainte-Honorine
A l'affiche du Story-Boat et à Conflans en ce moment...

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
Jean-Marc (1925) ()
Portrait de Jean-Marc (1925) ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 15 années 1 mois
Membre depuis le : 28/05/2002 - 07:07
Re: la navigation et le stationnement des bateaux de plaisance

Les bateaux de plaisance (une péniche habitation est un bateau de plaisance) peuvent librement naviguer et stationner sur le domaine public fluvial. Seul le stationnement permanent est soumis à autorisation :

Décret 73-912 du 21 Septembre 1973

Décret portant règlement général de police de la navigation intérieure.

Circulation et stationnement des bateaux de plaisance.

Article 903

1 Sur les rivières à courant libre, la navigation des bateaux et engins de plaisance s'effectue librement sous_réserve des droits des propriétaires riverains et des tiers.
2 Sauf dispositions contraires des règlements particuliers, sur les rivières canalisées et les canaux, les bateaux et engins de plaisance naviguent librement dans les biefs et franchissent librement les écluses dans les conditions prévues à l'article 629.
3 Sur les lacs et plans d'eau, les réservoirs et rigoles d'alimentation des canaux ainsi que sur leurs dépendances, la navigation des bateaux et engins de plaisance s'effectue librement sous_réserve des conditions fixées par les règlements particuliers et des droits des propriétaires riverains et des tiers.
4 Sans_préjudice des dispositions du présent règlement applicables aux menues embarcations, les bateaux et engins de plaisance doivent se tenir à une distance suffisante des bâtiments faisant route et des engins flottants au travail, ainsi que, d'une façon générale, de tous les chantiers de travaux ouverts sur la voie navigable.
5 L'ancrage et l'amarrage dans le chenal navigable sont interdits.

Stationnement permanent

Article 904

Les propriétaires des bateaux de plaisance ne peuvent garer ou laisser stationner à titre permanent leurs bateaux dans les limites des dépendances du domaine public n'ayant pas fait l'objet de concessions ou d'autorisations d'occupation temporaire qu'après en avoir obtenu l'autorisation du chef du service de la navigation.

A ma connaissance (à vérifier; il s'agit probablement de règlements particuliers), un stationnement de plus de 15 jours est considéré comme permanent. Traditionnellement, le calcul du montant de la redevance d'occupation du domaine public fluvial s'effectue par quinzaines.

Jean-Marc

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
fab fab (4678) ()
Portrait de fab fab (4678) ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 15 années 4 mois
Membre depuis le : 22/07/2002 - 14:22
Re: la navigation et le stationnement des bateaux de plaisance

Bonjour à vous tous!

Donc, si je vous lis correctement, un proprio de péniche peut aller jusqu'à se déplacer tous les 15 jours (ex il fait le tour de paris?!) sans rien payer?! Ce doit être assez folklo! En théorie, le concept peut être assez rigolo pourvu que cela ne le gêne pas (ex pour aller à son boulot par des chemins perpétuellement nouveaux), mais bon. Fatigant, non?!

fab fab

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
Jean-Marc (1925) ()
Portrait de Jean-Marc (1925) ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 15 années 1 mois
Membre depuis le : 28/05/2002 - 07:07
Re: se déplacer sans cesse ?

Bonjour,

Un bateau qui se déplace a effectivement la possibilité de stationner gratuitement dans les emplacements réservés à cet effet. Dans ce cas, il ne paie que la vignette de navigation (comme tout bateau naviguant). Par contre cela pose un certain nombre de problèmes : l'école pour les enfants, le courrier, le raccordement électrique, la voiture, le travail... Ce serait d'ailleurs plutôt pénible à la longue de devoir se déplacer sans cesse toujours dans le même secteur à cause du boulot !

Si certaines personnes retraitées se permettent effectivement de se déplacer une bonne partie de l'année, c'est d'une part qu'elles sont libérées de ces contraintes, et d'autre part qu'elles découvrent de nouvelles régions. Idem pour les mariniers qui ont organisé leur vie autour du bateau et pour qui le plus grand bonheur est d'entreprendre un long voyage dans des contrées lointaines !

Jean-Marc

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
rebecca (2737) ()
Portrait de rebecca (2737) ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 15 années 4 mois
Membre depuis le : 04/07/2002 - 22:57
Re: se déplacer sans cesse ?

bonjour à tous,

Dans ce cas, si les raccordements eau+électricité sont les réels problème (pas d'enfant, poste livrée ailleurs, pas de voiture), on peut imaginer que la péniche puisse être entièrement autonome (groupe électrogène...), non?

à bientôt

rebecca

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
Jean-Marc (1925) ()
Portrait de Jean-Marc (1925) ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 15 années 1 mois
Membre depuis le : 28/05/2002 - 07:07
Re: être entièrement autonome ?

Oui, être totalement autonome (eau, électricité) ne pose pas de problème technique. Mais produire son électricité revient relativement cher : achat du groupe (silencieux, refroidi par eau), entretien (filtres, vidanges...), consommation de fioul.

Dans ce cas, il faut concevoir l'installation électrique différemment : stocker l'énergie dans des batteries d’accumulateurs (24 V) : on convertit le 24 V continu en 220 V alternatif (pour les petites puissances), on remplace les frigos et congélateurs électriques qui se mettent en route souvent par des appareils à gaz, on évite les circulateurs de chauffage central qui tournent en permanence, on privilégie les moteurs 24 V (pompes à eau. Certains appareils nécessitent le démarrage du groupe électrogène : machine à laver.

Tout ceci peut être entièrement automatique (le groupe démarre automatiquement lorsque les batteries sont insuffisamment chargées ou lorsque la puissance demandée est importante. Au total, le KWh est beaucoup plus cher que celui d'EDF !

Pour l'eau, voir la nouvelle rubrique Transformer une péniche/l'eau potable

Jean-Marc

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
Nicolas Devémy ...
Portrait de Nicolas Devémy (0113) ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 13 années 5 mois
Membre depuis le : 19/06/2002 - 21:38
Re: être entièrement autonome ?

Bonjour à tous les membres du forum,

Concernant le chauffage, j'aimerais avoir s'il existe un système de bon rendement et indépendant du réseau électrique. Existe-til par exemple un système de chauffage au fioul qui pourrait se passer d'une alimentation électrique continue tout en restant sûr et efficace ?

Merci d'avance et à bientôt.

Nicolas Devémy

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
Laurent Cruel ()
Portrait de Laurent Cruel ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 1 mois 2 semaines
Membre depuis le : 26/05/2008 - 17:10
Re: être entièrement autonome ?

Ma péniche est chauffée au fioul.

Je l'avais visitée à la fin du printemps, le chauffage était encore allumé et il faisait bon. La chaudière alimente un circuit qui fait le logement marinier et la marquise.
Je ne l'ai pas mis en route depuis que j'ai le bateau mais le marinier en avait l'air fier et content.

Laurent Cruel
Péniche théâtre Story-Boat
Place Fouillère
78700 Conflans-Sainte-Honorine
A l'affiche du Story-Boat et à Conflans en ce moment...

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
Jean-Marc (1925) ()
Portrait de Jean-Marc (1925) ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 15 années 1 mois
Membre depuis le : 28/05/2002 - 07:07
Re: être entièrement autonome ?

Bonjour Laurent,

S'agit-il d'un chauffage central équipé d'un bruleur ou en goutte à goutte et, dans ce dernier cas, est-il équipé d'un circulateur (ou accélérateur) ?

En effet, il serait intéressant de savoir s'il existe des solutions de chauffage central performantes totalement indépendantes du réseau EDF. En théorie ceci est possible avec une chaudière goutte à goutte (pas de bruleur) grâce au principe du thermosyphon (pas d'accélérateur).

à bientôt,

Jean-Marc

Jean-Marc

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.
Laurent Cruel ()
Portrait de Laurent Cruel ()
Hors ligne
Dernière visite : Il y a 1 mois 2 semaines
Membre depuis le : 26/05/2008 - 17:10
Re: être entièrement autonome ?

Aucune idée.
Je vais me renseigner.

Laurent Cruel
Péniche théâtre Story-Boat
Place Fouillère
78700 Conflans-Sainte-Honorine
A l'affiche du Story-Boat et à Conflans en ce moment...

  • haut
    50%
  • down
    50%
Votre avis sur ce message.